Tronçonneuse, fendeuse, hache. Quels outils choisir pour couper son bois de chauffage ?

Vous avez opté pour le chauffage au bois, une manière économique et durable de chauffer votre maison. Mais le bois n’arrivera pas seul dans votre cheminée ou sous votre abri bûches. Vous avez justement une bûche à couper, un arbre à élaguer, à ébrancher ou même à abattre ? Que choisir : tronçonneuse, fendeur de bûches, ou hache et merlin.

Tronçonneuse

Quel matériel et pourquoi faire ?

Les tronçonneuses thermiques

Les tronçonneuses thermiques fonctionnent toutes avec un moteur deux temps. Elles sont donc en général les plus puissantes et donc, à fortiori, elles sont aussi les plus bruyantes, les plus lourdes et les plus polluantes.

ETGTRT4040BMC-350x350

Les tronçonneuses de 25 à 35 centimètres cubes sont destinées à tronçonner du bois peu épais. Elles sont parfaites pour couper de petits troncs, ainsi que que pour l’ébranchage et l’élagage.

Les tronçonneuse thermique de 40 à 50 centimètres cubes sont à utiliser dans le cadre de travaux de plus grande envergure comme l’abattage ou le tronçonnage. Au delà de 50 centimètres cubes, les tronçonneuses sont destinées à une utilisation professionnelle.

Les tronçonneuses électriques

ETGTRE2245SO-0-350x350

Elles sont réservées à une utilisation peu intensive, sur un bois d’une largeur moyenne. En d’autres termes, leur utilisation est optimal lorsqu’il s’agit d’élaguer des arbres ou de couper de petites bûches.

Leur poids les rend facilement maniables. Elles sont donc particulièrement pratiques à condition bien sûr d’avoir une prise électrique à proximité ou bien une grande rallonge.

Les tronçonneuses électriques atteignent en général une puissance qui va de 1600 à 2400 watts.

Les fendeurs de bûches

Fendeur de bûches

Les fendeurs de bûches peuvent, eux aussi, être électriques ou bien à moteur thermiques. Tout comme les tronçonneuses, les fendeurs de bûches thermiques sont bien souvent les plus puissants. En fonction des modèles, ils peuvent accumuler en moyenne entre 5 et 20 tonnes de pression. En bref, adaptez votre matériel en fonction de la taille de vos bûches, la fréquence d’utilisation et la rentabilité que vous souhaitez atteindre.

Sinon, pour les plus manuels d’entre vous, l’utilisation de la hache ou du merlin est toujours envisageable !

Ce contenu a été publié dans Présentation outillage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>